Brèves Migration / Solidarités

Crise de l’hébergement à Angers : appel à la solidarité


“De plus en plus de familles à la rue sur Angers depuis début octobre.” L’association SOS migrants 49 appelle à la solidarité pour l’hébergement à court terme des personnes refusées au 115.

Durant les 12 premiers jours d’octobre il n’y a pas eu un soir où des familles avec des enfants de 2 mois à 12 ans, des femmes seules dont certaines en fin de grossesse, ont pu bénéficier de l’abri de nuit du 115 par manque de place dans la structure.

Depuis plusieurs années grâce au réseau de “jokers”[Personnes disponibles pour accueillir à court terme les personnes précaires.] que nous avons mis en place, nous essayons de trouver un toit pour les personnes les plus vulnérables. Aujourd’hui nous manquons de jokers certains soirs et ne pouvons pas suppléer aux carences de l’État.

Vous pouvez vous proposer comme joker en vous inscrivant ici.

À lire aussi