Infos locales Travail / Syndicalisme

Luc Simon directeur de Casino Géant piétine la Justice !


Depuis le 25 août et après de nombreux dimanches après-midi où gilets jaunes, syndicats et clients protestaient devant les portes du Géant Casino d’Angers Roseraie, la sentence tombe enfin et la justice est faite ! Seulement Luc Simon directeur du groupe continue sa passion de jouer avec les mots.

C’est ce jeudi 17 octobre, au Tribunal de Grande Instance (TGI) d’Angers, que le juge des référés a rendu son ordonnance et a interdit l’emploi des animatrices de caisse du prestataire de service "ETIC Acceuil", de l’enseigne Casino. Saisi en référé par la direction régionale des entreprises, par l’inspection du travail et plusieurs syndicats (CGT, FO, CFTC), le Géant du commerce doit payer 5000€ d’amende pour l’effraction constatée et devra payer 5000€ d’amende pour toute autre effraction à venir.

Le Géant Casino d’Angers Roseraie s’était vanté de pouvoir contourner la législation sur le travail dominical en ouvrant avec uniquement des employés prestataires et non des employés du groupe Casino, de 13h à 21h et prônait l’utilisation des caisses automatiques pour répondre à la demande et satisfaire la clientèle. L’inspection du travail avait relevé que la réelle activité des salariés prestataires n’était pas celle de leur contrat de travail : « pour activité réelle et essentielle [ils avaient] la gestion du passage des clients aux caisses automatiques du magasin et la gestion des produits et paniers dans les zones de caisse ».

L’ouverture de l’hypermarché les dimanches après-midi a été déclarée illégale par le TGI, cependant le groupe commercial ne compte à priori pas stopper l’ouverture de son magasin ; Luc Simon précise qu’elle se fera tout de même mais sans personnel d’accueil ! Les vigiles, qui avaient également été embauchés tout en effectuant un travail d’agent de caisse seront encore présents.

"ETIC Acceuil", face à la décision de justice, appelle Luc Simon a assumer sa responsabilité sociale et demande que les quatre salariés qui travaillaient après 13h les dimanches puissent rejoindre les effectifs du Géant Casino.

Mais la crainte des syndicats et des employés s’accentue face à cette ouverture sans employés et le développement des caisses automatiques qui ne se stoppe pas !

La justice donne raison à la lutte sociale mais le patronat continue sa chasse aux profits coûte que coûte ! Nous saluons toutes les personnes qui ont répondu présent aux rassemblements ! Mais ne crions pas victoire tous de suite ! Défendons nous face au pouvoir capitaliste !

À lire aussi