Infos locales Logement / Squat

Construction solidaire à la halte de nuit


Mercredi 30 Octobre, au chemin de Traverse à Angers, une quarantaine de personnes s’activent pour un chantier solidaire plus qu’urgent. A grand renfort de palettes de récupération et de bonne humeur, deux cabanes voient le jour.

Face à la situation catastrophique de la halte de nuit du 115, saturée et en mauvais état, l’appel à construire des cabanes pour abriter les personnes à la rue a été entendu. Ainsi, de nombreuses personnes solidaires sont venues dès 10 heures pour donner un coup de main, faire des dons de matériaux (laine de verre, planches, vis, couvertures de survie...) ou encore apporter le café.

Cela fait plusieurs semaines que des personnes à la rue et bénévoles alertent l’opinion publique et cherchent des solutions. Les sans abris se sont mobilisés et ont écrit une lettre ouverte la semaine dernière pour appeler au changement ! Si les autorités publiques continuent d’ignorer la situation inhumaine de la halte, des bénévoles ont déjà construit des toilettes sèches pour répondre à l’urgence.

« Nous sommes tous des êtres humains ! »

Ce mercredi 30 octobre des personnes de tous âges et de tous milieux travaillent en équipes soudées, les sans abris sont également nombreux à participer. Ce sont eux qui décident de l’emplacement des deux cabanes qui sont regroupées autour de l’abri déjà existant, en tôle, où sont positionnées des tentes depuis plusieurs semaines.

Le midi et le soir Le RAARE (Ravitaillement Alimentaire Autonome, Réseaux d’Entraide) a apporté un repas chaud et complet concoté avec des aliments de récupération et d’agriculture biologique. Emmaüs France et les Restos du cœur sont également présents pour donner un coup de main, ils ont apporté des bâches en plastique solide pour protéger les cabanes, ainsi que des tapis et des coussins pour aménager les intérieurs.

Cette journée de partage et de soutien a été riche en émotions ! Mais la lutte ne s’arrête pas là ! Nous rappelons que les jokers sont toujours débordés et que vous pouvez vous inscrire via le lien suivant afin de les aider !

Un toit c’est un Droit !

« NOUS NE VOULONS PLUS SURVIVRE, MAIS ENFIN VIVRE ! »

À lire aussi