Infos locales Migration / Solidarités

Marche contre la crise de l’accès au logement et de l’hébergement d’urgence


Dans le cadre de l’appel de l’Ouest à manifester contre la loi asile et immigration, une marche est organisée le 2 février à 15h depuis la place du Ralliement.

Depuis le début de la soi-disant “crise” migratoire, les états européens durcissent les conditions d’accès à l’asile et maltraitent les exilé-e-s présents sur leur territoire par l’enfermement, le contrôle et la précarisation. À Angers cela se manifeste entre-autres par la restriction des moyens pour l’hébergement d’urgence, en particulier pour le 115, et la criminalisation des initiatives de solidarité.

Arrêtons de subir les politiques migratoires et organisons-nous pour reprendre l’offensive ! Rendez-vous le samedi 2 février à 15h sur la place du Ralliement pour une marche jusqu’à la Halte de Nuit du 115 !

Extrait du texte de l’appel :

La fermeture croissante des frontières européennes, y compris intérieures, et l’attitude répressive des États-nations, qui défraye actuellement la chronique des mouvements migratoires des exilé-e-s du Sud, sont autant de signes de l’impuissance collective des étranger-e-s et de leurs soutiens. Nous devons nous organiser pour mieux résister et, surtout, faire reculer les politiques anti-migratoires.

L’adoption de la nouvelle loi asile-immigration du Ministre de l’Intérieur Collomb – qui a été publiée le 10 septembre 2018 au Journal officiel – est une occasion d’agir plus collectivement et de se préparer à résister à ses effets prévisibles sur la condition des étranger-e-s en général et des exilé-e-s en particulier. Sans disposer encore de tous les décrets d’application, bien des maux sont incarnés et renforcés par cette loi : remise en cause du droit d’asile, enfermements, expulsions, contrôles, précarité, etc.

Voir la suite sur IAATA.

Le flyer :

L’argumentaire détaillé :

À lire aussi