Évènements Logement / Squat

Projection : « Volem rien foutre al païs »


Le jeudi 8 février à 21h, aura lieu la projection du documentaire « Volem rien foutre al païs » à la Grande Ourse.

Quatrième temps du cycle intitulé "Effondrements, Résistances, Survie, Vie", ce documentaire propose quelques expériences concrètes de réappropriation, qui allient dimensions critiques et subversives d’une part, alternatives et constructives d’autre part.

« Mis en demeure de choisir entre les miettes du salariat précaire et la maigre aumône que dispense encore le système, certains désertent la société de consommation pour se réapproprier leur vie. Ni exploitation, ni assistanat ! clament-ils pour la plupart. Ils ont choisi une autre voie, celle de l’autonomie, de l’activité choisie et des pratiques solidaires... »

Le cycle de projection "Effondrements, Résistances, Survie, Vie."

Depuis le rapport Meadows du Club de Rome de 1972, dont les conclusions ont été réactualisées par le rapport de Rio de 1992, le modèle d’appropriation du monde qui domine depuis plus de deux siècles (mais peut-être n’est-ce que la version la plus prononcée d’un rapport au monde qui s’est cristallisé bien avant), commencent à être franchement, sociétalement interrogé ; nous commençons à entrevoir les immenses crises qui se précisent à l’horizon - et dont nous ressentons d’ores et déjà les prémisses.

Ces données, d’abord largement ignorées, puis minorées, ne cessent de dresser des perspectives de plus en plus sombres, au fur et à mesure qu’elles sont back-testées (vérifiées), et que d’autres études viennent compléter leurs constats. Autour de la question "climatique", "énergétique" ou de celle de la biosphère, il est maintenant communément acquis que nous traversons une "crise" qu’un certain modèle a produit ; et qu’il s’agirait d’entamer une transition.

Le but de ce cycle est de poser une question simple : une telle transition est-elle réellement envisageable ? Vit-on une crise ? Ou un réel effondrement est-il à prévoir au cours du XXIe siècle ? Et si effondrement il y a, de quel nature sera-t-il ? Energétique ? Sociétal ? Économique ? Du Vivant dans son ensemble ?

Dans une première étape de ce cycle, nous allons tenter de cerner les différentes menaces d’effondrement que les chercheurs soulèvent, d’une manière plus qu’alarmiste. Dans une deuxième étape, nous tenterons d’évoquer les pistes possibles de réponses à ces crises (ou ces effondrements), en termes de résistances ou de formes de vie à développer dont la résilience serait optimisée - c’est à dire, des façons heureuses de vivre ce XXIe siècle, malgré ce qui semble s’y profiler.

Le programme complet de la Grande Ourse : https://basse-chaine.info/spip.php?...

À lire aussi