Infos locales Logement / Squat

Le 13 décembre 2018 : ouverture du « Plan B » à Tours


Le « Plan B » est un lieu qui s’est ouvert ce 13 décembre à Tours, ainsi que le nom du collectif qui s’en occupe. Plus préciséement, il s’agit une auto-réquisition citoyenne à Tours qui entend répondre aux carences du département d’Indre-et-Loire qui laisse à la rue plus d’une quarantaine de mineur-e-s isolé-e-s, et en plein mois de décembre.

La situation qui est plus que précaire, ne l’est sûrement pas pour la préfète Corinne Orzechowski qui déjà ordonnait l’évacuation par les forces de l’ordre des anciens bâtiments du CLOUS de Tours début novembre dernier. Lorsque l’on sait que l’usage de cette violence (il)légitime coûte plus que de laisser un bâtiment public désaffecté se faire occuper, on ne se demande pas deux fois qui sont les ennemi-e-s de la solidarité. La réponse est datée : coïncidence avec une ouverture le 13 décembre.

Ce n’est pas avec la préfecture qui bafoue le droit au logement qu’une négociation doit avoir lieu, mais devant la justice avec le propriétaire des lieux, dans un contrôle de proportionnalité entre le droit de propriété et le droit au logement. En attendant l’assignation au Tribunal d’Instance et dans l’espoir d’une trêve hivernale, plus d’une trentaines de jeunes peuvent dormir et vivre à l’abri. Une vie avec un minimum de décence et de dignité va pouvoir s’organiser.

Retrouvez l’article à propos de l’ouverture du Plan B sur la Rotative.

Ainsi que l’article au sujet de l’expulsion du CLOUS de Tours en novembre.

Le communiqué de presse du collectif :

À lire aussi