À lire ailleurs

Ouverture d’un nouveau squat à la frontière franco-italienne, appel à soutien !

Communiqué et appel à soutien des occupant.ex

Presqu’un an après la dernière expulsion de la Casa Cantoniera de Clavière, nous sommes resté.exs ici, dans cette vallée, sur cette frontière sanglante et raciste, près des personnes qui, chaque jour, la défient et la surmontent, bien qu’elles soient forcées de le faire “illégalement” : contrôlées, rejetées et violentées par l’État et ses forces armées.
Dans cette même vallée où, des milliers de “migrant.ex” avec de bons papiers, appelé.ex touristes, transitent sans être dérangé.ex. Dans la même vallée où, seulement en janvier de cette année, la frontière a tué deux personnes, Fatallah Belhafif et Ullah Rezwan.

Pas une bassine de plus !

En pleine sécheresse, plus de 30 collectifs, syndicats et associations s’engagent à se mobiliser contre les méga-bassines en cas de démarrage d’un nouveau chantier. Elles donnent rendez-vous pour l’arrêter le 3e week-end suivant le début des travaux. Bassines Non Merci qui va être auditionné jeudi par la Commission Européenne Peti dénonce également l’illégalité de ces bassines, qui bafouent pas moins de 9 directives européennes, comme le démarrage de la Bassine SEV 17 l’a déjà montré.

SOS Calvaires : Qui fait le malin tombe dans le ravin

Nouvel article paru sur le blog du RAAF (Réseau Angevin Antifasciste) :
« L’an dernier, nous avions publié un article sur "SOS Calvaires". Nous avions alors démontré que, derrière un discours de passionné-e-s désintéressé-e-s qui volent au secours du petit patrimoine religieux, nous sommes en présence d’une association d’extrême-droite catho-tradi. Nous vous proposons un nouvel article à ce sujet qui, nous l’espérons, permettra d’en finir avec la confusion qui a profité à cette association
jusque là. »

Retour sur la bagarre du 1er Mai sur la place colbert

Ce 1er mai, après la manif, une quarantaine d’antifas, membres et proches de la Jeune Garde Lyon, ont déclenché une bagarre au repas de quartier libertaire place Colbert, cherchant à s’en prendre à des gens considéré-x-s comme membres de la GALE. Si on a de nombreux désaccords avec la GALE et qu’on est loin de s’entendre sur tout avec elleux, là clairement la Jeune Garde a franchi un cap énorme. Nous dénonçons cette action violente, viriliste et autoritaire, et appelons tous les groupes se disant « libertaires », « progressistes » ou « de gauche » à faire de même.

Les Soulèvements de la Terre : programme de la saison 3

En 2021, il y a à peine plus d’un an, nous lancions l’appel des Soulèvements de la Terre, largement signé et appuyé dès sa publication. Plus qu’une énième tribune sur la catastrophe en cours, ce texte avait pour ambition d’enclencher une dynamique de résistance et d’organisation. Il annonçait un agenda d’actions concrètes à l’échelle nationale, agrégeant mouvements écologistes, habitant.es révolté.es, syndicats paysans, fermes et collectifs autonomes autour d’une série de rendez-vous.

Défendons La Gare : Empêchons la construction de la route Castor !

La gare de Luméville : En 2004, le site de l’ancienne gare de Luméville a été racheté par des militant.es antinucléaires. La gare fait partie de la future ligne ferroviaire pour le transport des déchets nucléaires vers le projet de dépôt définitif CIGÉO près de Bure. Au cours des 18 dernières années, la Gare a été gérée par des groupes et des collectifs très différents, mais a eu tendance à représenter globalement la partie la plus radicale/écologique/anticapitaliste du mouvement antinucléaire.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 |