Infos locales Migration / Solidarités

Offrir un toit... franchir le pas !



Ouvrir sa porte à une personne exilée sur Angers, c’est possible.
Il suffit de franchir le pas... Visionnez ce petit film réalisé par l’association Asile et Partage.

Asile et Partage est une association qui soutient au quotidien des personnes exilées à Angers, en particulier des mineur.e.s non accompagné.e.s.
Voici le petit film que vient de réaliser cette association pour décrire la situation de ces jeunes exilé.e.s à la veille ces jours-ci d’une mise à la rue d’une vingtaine d’entre eux par le Conseil départemental du Maine-et-Loire.
Vous y découvrirez, en 2e partie, les précieux témoignages de Sarah, Clémence, Maya, Louis et Anthony, hébergeur-se-s solidaires à Angers, et les voix, si rarement diffusés, de deux jeunes accueillis.
Merci à elles/eux !
Si vous aussi, vous souhaitez vous lancer dans l’aventure et ouvrir votre porte à un jeune pour lui éviter la rue, n’hésitez pas et contactez-les par mail pour toute information utile à Asile et Partage : asileetpartage@gmail.com
ou en laissant un message sur leur page facebook

Bon visionnage et n’hésitez pas à la partager autour de vous. Merci.

Le Cercle 49

À lire aussi

Soirée de soutien aux jeunes exilé.e.s

L’association Asile et Partage vous invite à une grande soirée organisée en soutien aux jeunes exilé.e.s le samedi 4 février au Centre Jacques Tati de Belle-Beille (5 rue Eugénie Mansion à ANGERS).
Spectacle musical « L’amour dans tous ses états » en deux parties à partir de 19h avec un entracte buvette/buffet africain à 20h pour celles et ceux qui souhaitent se restaurer (plat préparé par des jeunes vivant à l’abri réquisitionné de La Vendange).
La participation à la soirée (spectacle comme buffet) est libre, nous comptons simplement sur votre générosité. Toutefois, afin d’estimer le nombre d’assiettes à préparer, il vous faut obligatoirement réserver votre repas avant le lundi 30 janvier :
par mail à asileetpartage@gmail.com
ou bien par SMS au 06 07 82 86 02
(un ticket vous sera donné à l’entrée de la salle)
Asile et Partage

Ouverture d’un nouveau squat à la frontière franco-italienne, appel à soutien !

Communiqué et appel à soutien des occupant.ex

Presqu’un an après la dernière expulsion de la Casa Cantoniera de Clavière, nous sommes resté.exs ici, dans cette vallée, sur cette frontière sanglante et raciste, près des personnes qui, chaque jour, la défient et la surmontent, bien qu’elles soient forcées de le faire “illégalement” : contrôlées, rejetées et violentées par l’État et ses forces armées.
Dans cette même vallée où, des milliers de “migrant.ex” avec de bons papiers, appelé.ex touristes, transitent sans être dérangé.ex. Dans la même vallée où, seulement en janvier de cette année, la frontière a tué deux personnes, Fatallah Belhafif et Ullah Rezwan.