Infos locales

Retour case-tribunal

Retour case-tribunal le jeudi 22 septembre pour l’empêcheur de circuler en rond. Le délit d‘entrave à la circulation est bien conforté par la Cour de cassation qui ne juge pas nécessaire de porter cette question devant le Conseil constitutionnel.
Non ! On ne doit pas gêner la course d’honnêtes automobilistes.
Même si l’on est porteur d’un gilet jaune, même si l’on estime indispensable de le faire au vu de l’urgence écologique et sociale.
Cela ne se fait pas, un point c’est tout.
C’est un délit et comme tel, il doit être condamné.

STOP à l’acharnement ! Justice pour VINCENZO !

La cour de justice européenne méprise les droits fondamentaux, notamment ceux de s’exprimer, de manifester, de se défendre,...
La décision du 14 juillet 2022 de la Cour de Justice de l’Union Européenne, concernant l’affaire Vincenzo Vecchi, permet désormais que, dans l’espace européen, un simple manifestant soit jugé coupable des délits commis lors de la manifestation, sans preuve en s’appuyant sur une loi d’origine fasciste et liberticide ! (Sa seule présence le rendrait complice par concours moral)

Le nouveau projet hypocrite de la ville d’Angers : les Halles des Gourmets

Vous avez pu admirer l’avancée des travaux place de la Poissonnerie. En face de l’esplanade Cœur de Maine, la mairie d’Angers et l’entreprise Biltoki ont imaginé pour vous, sur près de 1 400 m², l’ouverture de nouvelles halles gastronomiques, les « Halles des Gourmets », pour « redynamiser le cœur commerçant d’Angers ». Prévu pour 2023, ce projet est un concentré de tout ce que ce monde peut vous servir de meilleur. Du montage financier à un bel exemple de gentrification, on espère que vous aimez l’aigre-doux, vous allez être servis !

Messieurs les policiers, on se passera de votre mépris

Ce samedi 9 juillet, encore une nouvelle opération « banderoles » du groupe CJA. Une quinzaine de Gilets jaunes réunis au Mail pour discuter et décider ensemble de la meilleure stratégie à adopter au vu des dernières interventions policières lors de nos précédentes opérations ( une voiture de police passant ostensiblement devant notre groupe, sans doute pour nous intimider ou bien pour tâcher de deviner à quel jeu nous allions jouer cet après-midi… )
Finalement, nous avons opté pour aller les déployer au-dessus de la voie des berges sur le pont Confluences près du cinéma Multiplexe.

TALM en lutte

Lundi 30 puis mardi 31 Mai des étudiant.e.s de l’Ecole Supérieire des Beaux Arts d’Angers ont été à la rencontre du conseil d’administration des 3 établissement du TALM (Tours, Angers, Le Mans). Des échanges avec l’élue angevine à la culture et les différents élus du conseil d’administration ont eu lieu sans que rien de positif n’en ressorte.

TALM en lutte a écrit un texte et sorti une pétition pour que les conditions actuelles de l’école des beaux arts soient enfin publiques !

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 17 |